Le chèque psy, ce dispositif de consultations psychologiques gratuites

image-removebg-preview (2).png
image-removebg-preview (2).png
santepsy.png
image-removebg-preview.png

Tu en as peut-être entendu parlé, et c’est vite retombé aux oubliettes, mais le chèque d’accompagnement psychologique (CAP ou chèque psy) a été lancé le 10 mars 2021 et sera en vigueur jusqu’au 31 août 2022.  

 

Cette initiative a été lancée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en partenariat avec la Fédération Française des Psychologues et de la Psychologie en réaction au chamboulement psychologique des étudiants en pleine crise sanitaire. L’objectif visé est de répondre au besoin des étudiants et des étudiantes en situation de mal-être en permettant à chacun et chacune de consulter gratuitement un psychologue. La consultation gratuite chez un psychologue existait déjà avant cette initiative par le biais des Centres Médico-Psychologiques (CMP) ainsi qu’au travers d’un dispositif spécialement réservé aux étudiants : les BAPU (Bureau d’Aide Psychologique Universitaire). Toutefois, les BAPU et les CMP sont souvent sous tension, et les temps d’attente peuvent être de plusieurs mois selon la ville concernée. Le chèque psy permet ainsi d'accélérer la prise en charge psychologique des étudiants en prévoyant une troisième voie de prise en charge. 

 

L’équipe de Stimuli t’explique comment fonctionne le chèque psy et comment en bénéficier si tel est ton souhait. 

 

Les critères d'éligibilité 

Tout.e étudiant.e en bénéficie, quel que soit son âge à condition d’être inscrit.e dans un établissement d’enseignement supérieur français. Seule exception, les étudiants français bien que scolarisés à l’étranger peuvent également en bénéficier.  

 

Tes droits : 3 à 8 consultations

Le chèque psy n’est pas un chèque à proprement parler, il n’est pas matérialisable comme le sont les tickets restaurant. C’est un dispositif qui te permet d’accéder à des consultations auprès de psychologues qui ont accepté d’y adhérer et ce gratuitement. Tu n’as aucune avance de frais à faire, et tu n’auras absolument rien à débourser, les consultations étant subventionnées par l’Etat. 

 

Concrètement, le chèque psy te donne accès à 3 consultations d’une durée de 45 minutes à 1h auprès de psychologues, avec une possibilité d’étendre (gratuitement) le nombre de séances à 8. 

Le fonctionnement pas à pas 

Sur prescription

Pour accéder à cette accompagnement psychologique, tu dois dans un premier temps prendre rendez-vous avec le médecin du service de santé universitaire ( à Sciences Po, il s’agit du pôle santé) ou avec ton médecin généraliste en étant muni de ta carte étudiant.e ou de tout autre document qui prouve ta scolarité dans un établissement d’enseignement supérieur. Lors du rendez-vous, tu demandes au médecin de t’orienter vers un psychologue partenaire du dispositif. Une fois cette lettre d’orientation obtenue, c’est à toi de prendre rendez-vous directement avec le psychologue.  

Sélectionner le psychologue

Pour accéder à ce chèque psy, tu peux donc aller voir n’importe quel médecin, mais tu ne pourras pas aller voir n’importe quel psychologue. En effet, seuls les psychologues partenaires du dispositif sont concernés par le chèque psy. Si tu as donc déjà un psychologue et que tu souhaites disposer du dispositif, demande-lui s’il y a adhéré ou pour connaître les psychologues partenaires, rends-toi sur la plateforme Santé Psy Etudiant, en cliquant ici. 

En cabinet ou en téléconsultation

La plateforme Santé Psy Étudiant permet de recenser les psychologues partenaires du dispositif, qui à ce jour sont 1194 sur l’ensemble du territoire, et de trouver des psychologues près de chez toi. Garde en tête que certains psychologues proposent également des consultations en téléconsultation, ce qui peut être une alternative si tu ne trouves pas de psychologue qui te convient à proximité. 

Saches également que si tu n’es pas satisfait du thérapeute lors des premières consultations, tu es en droit de demander au médecin d’être orienté vers un autre psychologue partenaire du dispositif. 

Le chèque psy est un dispositif pour rendre plus accessible la consultation chez les psychologues. Si tu préfères consulter un médecin psychiatre, le chèque psy n'est pas applicable.

Un dispositif controversé 

A ce jour, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation annonce plus de 53 000 séances réalisées et près de 15 000 étudiants accompagnés depuis le début du lancement du chèque psy. 

 

Seuls 2% des psychologues libéraux en France ont accepté de se joindre à ce dispositif. L’une des raisons invoquées par le secrétaire général du Syndicat national des psychologues est le montant des consultations imposées à 30 euros, jugé inacceptable, alors que les psychologues facturent en moyenne 40 à 70 euros pour des séances souvent plus longues. Pour adhérer à ce dispositif, les psychologues doivent justifier leur formation et avoir plus de trois ans d’expérience. 

 

Plus d’informations sont disponibles sur la FAQ de la plateforme Santé Psy Etudiant, en cliquant ici. 


 

Tu as des questions supplémentaires ? On répond rapidement sur Instagram

image-removebg-preview (3).png
image-removebg-preview (3).png
image-removebg-preview (3).png